Ministre Henry signe une convention avec les Carrières du Hainaut

LE MINISTRE HENRY ET LES CARRIERES DU HAINAUT SIGNENT UNE CONVENTION POUR LE DEPLACEMENT DE VOIRIES DANS LE CADRE DE LEUR PROJET D’EXTENSION

Ministre-Henry-Signe-convention-Carrières-du-Hainaut-déplacement-route-projet-d-extension
LE MINISTRE HENRY ET LES CARRIERES DU HAINAUT SIGNENT UNE CONVENTION POUR LE DEPLACEMENT DE VOIRIES DANS LE CADRE DE LEUR PROJET D’EXTENSION

Soignies, 2 juillet 2020 – Le Ministre Henry – Vice-Président et Ministre du Climat, de l’Energie, de la Mobilité en charge des Infrastructures - annonce sa décision de signer une conventio

La signature officielle de la convention – qui prévoit les modalités des travaux de déplacement de la Rue de Neufvilles et de la Route de la Pierre Bleue sur un tronçon de 2,3 km suite au permis d’urbanisme attribué par le Fonctionnaire Délégué le 25 novembre 2019 – est prévue pour la mi-juillet 2020 sur le site des Carrières du Hainaut en présence du Ministre Henry, Vice-Président et Ministre du Climat, de l’Energie, de la Mobilité en charge des Infrastructures. La coordination et la mise en œuvre de la construction de ces voiries seront réalisées par la Direction des Routes de Wallonie. Le coût total du projet est estimé à plus de 3 Mio d’Euros, financé par les Carrières du Hainaut et par le Ministre Henry avec une subvention de 690 000 d’Euros qui souligne la volonté de la Région de voir réaliser ce projet d’extension. « Le secteur carrier de la Pierre Bleue est un secteur emblématique de la Wallonie. Il travaille un matériau naturel de grande qualité ; il emploie de nombreuses femmes et hommes qui extraient et valorisent ce joyau de la nature ; il exporte et emmène à l’étranger une image d’excellence de notre région. Le soutien au projet d’extension pérennisera une activité dont les perspectives d’avenir sont bonnes et il contribuera à maintenir sur le territoire wallon le travail de ce matériau naturel et respectueux de l’environnement » a déclaré le Ministre Henry.

Ces travaux permettront, outre la sécurisation de la route, la création d’une piste cyclable en site propre qui longera le pourtour du nouveau site de l’entreprise d’extraction offrant la possibilité aux cyclistes et piétons de circuler entre Neufvilles et Soignies sur une piste sécurisée. « Je me réjouis de voir la mobilité douce se renforcer à Soignies, souhait que partage l’ensemble du Collège communal » explique Benoît Leclercq, échevin de la mobilité de la Ville de Soignies.

Le projet d’extension – qui a fait l’objet d’une adoption définitive de révision du plan de secteur par le Gouvernement wallon en août 2019 – étend la zone d’extraction actuelle de 235ha d’une superficie supplémentaire de 116ha. « Il s’agit d’une étape indispensable pour l’avenir des Carrières du Hainaut. L’extension vise à sécuriser l’accès à nos réserves de pierre bleue, condition nécessaire pour que les Carrières du Hainaut puissent poursuivre leur activité pour plusieurs générations. Nous remercions la Région wallonne de son soutien afin de nous permettre de garantir la pérennisation de l’activité », déclare Max Vermorken, CEO SigmaRoc, actionnaire des Carrières du Hainaut.

Ce projet permet une valorisation optimale des couches de pierre bleue mais également des couches calcaires supérieures avec notamment la construction d’une nouvelle unité de concassage. Cette extension du site prévoit finalement l’érection de merlons périphériques permettant de mieux intégrer l’activité industrielle dans son environnement. A titre de compensation, une superficie équivalente a été convertie en zone agricole, en zone verte et en zone d’équipements communautaires afin de permettre à la Ville de Soignies de développer des activités bénéficiant aux Sonégiens.

LA PIERRE BLEUE : UNE MATIERE NATURELLE ET DURABLE, UN SAVOIR-FAIRE LOCAL ET UN IMPACT SOCIETAL POSITIF

« L’étude d’incidences sur l’environnement réalisée par le Bureau d’études indépendant ARCEA a démontré que l’extension proposée par le projet est un choix cohérent à privilégier en vue des impacts positifs et significatifs sur le territoire wallon et belge tant sur le plan social, économique qu’environnemental » explique Christophe Daulmerie, CEO des Carrières du Hainaut (les conclusions de l’étude sont disponibles dans les compléments d’information en fin de document). Les Carrières du Hainaut, actives depuis plus de 130 ans dans l’extraction et la transformation de l’emblématique Pierre Bleue du Hainaut, ont pu se hisser grâce aux investissements permanents et au développement continu de ses marchés, de ses équipements et du savoir-faire de son personnel à la place de leader européen. L’entreprise belge est la plus grande carrière de pierre calcaire ornementale d’Europe et représente 50 % du marché mondial de la pierre bleue. Son activité - développée pour 70 % sur le marché belge et pour 30 % à l’export, notamment aux Pays-Bas, en France et en Allemagne - génère aujourd’hui près de 3 000 emplois (430 emplois directs et 2.500 indirects[1]) et 56 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019.

Elle n’est reste pas moins une structure 100% locale avec l’entièreté de son activité d’extraction et de transformation réalisée sur un seul site de production en Belgique, à Soignies. Les Carrières du Hainaut s’engagent à offrir une pierre naturelle hautement qualitative en s’inscrivant dans une démarche durable et responsable de valorisation de ressources locales. « Notre politique de production eco-responsable et de gestion des ressources nous permet de garantir un circuit particulièrement court, une empreinte écologique réduite, un savoir-faire séculaire et un produit local de qualité à des consommateurs toujours plus conscients qui souhaitent consommer local. Nous avons la chance, en Wallonie, de vivre dans une région qui regorge de ressources naturelles, de produits locaux et écologiques. C’est sûrement ce qui nous a permis de traverser à notre niveau cette crise sanitaire COVID-19 sans trop d’impacts. Nous avons d’ailleurs pu engager 14 jeunes intérimaires supplémentaires, signe d’une bonne santé économique de notre entreprise et de l’attrait des consommateurs belges pour notre belle pierre » déclare Christophe Daulmerie.

Ce nouvel acte et cette marque de soutien de la Région wallonne représentent une étape décisive et d’une importance cruciale dans l’avancement du projet d’extension de l’entreprise belge et dans la pérennisation de l’activité et de l’emploi local. « Nous espérons que les travaux pourront démarrer le plus vite possible. Ils ont déjà été retardés par la crise sanitaire que nous avons connue ces derniers mois. Pourtant, notre projet d’extension a besoin d’avancer rapidement afin que nous puissions continuer à servir nos marchés », conclut Christophe Daulmerie, CEO des Carrières du Hainaut.

 

Pour tout complément d’information :

Madame Vanessa Barbay

Tél. : 067 34 78 11

GSM : 0499 68 83 25

Mail : v.barbay@carrieresduhainaut.com

 

[1]Etude socio-économique « Analyse d’impacts socio-économiques : Carrières du Hainaut » réalisée par l’UCL en 2013 - et mise à jour début 2017 - afin de mesurer le volume d’emplois liés à l’activité d’extraction et de transformation de pierre bleue sur le site de Soignies des Carrières du Hainaut